U
Uwe Müller, à peine 20 ans, se rend à son entretien d'embauche avec une idée précise en tête : d'abord la formation au métier de papetier chez Progroup à Burg, puis les études. C'était en 2004. Aujourd'hui, à 34 ans, Uwe ne s'appelle plus Müller, mais Weiß, détient un titre de docteur – et travaille toujours chez Progroup.

Uwe Weiß raconte: « J’avais pour objectif de faire des études, mais je voulais d’abord apprendre quelque chose de technique: je ne voulais pas parler d’une vis sans en avoir déjà utilisé une. Progroup a trouvé ce projet excellent. » Au bout de trois ans, il a achevé sa formation – et a été élu « Meilleur apprenti papetier d’Allemagne de l’année 2007″. La même année, il a commencé ses études à Dresde, qui se sont achevées en 2012 par un diplôme d’ingénieur en technique des procédés. « J’ai directement pu commencer comme ingénieur spécialisé dans l’énergie sur PM2, à Eisenhüttenstadt. »

„Je ne voulais pas parler d'une vis sans en avoir déjà utilisé une. Progroup a trouvé ce projet excellent.“

Il a alors développé une méthode permettant de réduire considérablement la consommation d’énergie de la machine à papier. Face à ce succès, ses supérieurs lui ont proposé de réfléchir à un doctorat. « Progroup a réuni toutes les conditions pour que je puisse faire ce doctorat parallèlement à mes fonctions. C’était dur. Trois jours à l’usine, deux jours de travail sur ma thèse – à la fin de la semaine, j’étais épuisé. »

Mais ses efforts ont porté leurs fruits. En été 2018, il avait deux choses à fêter : « J’ai défendu ma thèse en juillet et je me suis marié une semaine après. »

Vers le haut