Go to Homepage

La curieuse

A

Anica Lippert rit : "Oui, la fabrication du papier est un peu un domaine masculin. Au moins jusqu'à présent". La jeune femme de 31 ans a toutes les raisons d'être confiant. Depuis qu'elle a commencé comme technicienne de laboratoire en équipe chez PM2 à Eisenhüttenstadt il y a huit ans, elle a eu une carrière impressionnante : Le 1er juillet 2018, elle a été promue de la direction du laboratoire au poste de directrice adjointe de la production à PM3.

„Quand j'ai un papier en main, je commence automatiquement à me demander ce qu'il pourrait bien contenir - que ce soit du carton ondulé ou un mouchoir. Ça ne me quitte plus.“

Anica Lippert a toujours aimé aller au fond des choses. C’est la raison pour laquelle elle a posé sa candidature pour un poste au sein du laboratoire de Progroup, mais elle avoue: « Avant mon entretien d’embauche, je ne m’étais jamais posé la question de savoir ce que devenaient les papiers recyclés. »

 

Depuis, elle est en mesure d’expliquer clairement tous les détails complexes du processus en laboratoire – de l’analyse des vieux papiers aux papiers pour ondulés finis. Le papier n’a aucun secret pour elle. « Quand j’ai un papier en main, je commence automatiquement à me demander ce qu’il pourrait bien contenir – que ce soit du carton ondulé ou un mouchoir. Ça ne me quitte plus. »

 

Anica Lippert aime comprendre les choses. Elle a un esprit d’analyse, est consciencieuse et structurée. Ces compétences lui ont d’ailleurs permis de contribuer à ce qu’une nouvelle norme DIN soit instaurée à compter de 2019. Curieusement – ou plutôt justement -, il n’a pas été trop dur pour elle de passer de l’analyse en laboratoire à la production: « C’est bien de comprendre les deux domaines. »

Vers le haut